Gustave le virtuose

Extrait de l'exposition Moi, Gustave (09/09-28/11/2016)

"On dit que j’ai une ligne caractéristique. En effet, elle est impétueuse, saccadée, prompte à rebondir. Tous les matériaux et techniques s’y plient, à part la brique, que je ne peux sculpter, mais elle a d’autres qualités.

Les matériaux qui épousent le plus naturellement mon dessin sont le fer et la fonte. Ils se plient, se courbent, s’enroulent, s’élancent : un régal ! Telles des griffes végétales, mes ferronneries agrippent la pierre des balcons.

La pierre n’est pas en reste. Je la sculpte, je la travaille, je la feuillette même, pour lui donner à la fois puissance et délicatesse.

Pour un dessinateur comme moi, le bois est un allié de choix, notamment pour des consoles étirées ou des châssis chantournés.

Quant au sgraffite, au verre et au vitrail, ils jouent dans le même registre : non soumis aux contingences constructives, ils se prêtent volontiers au dessin.

Inspiré par le monde végétal, je me suis constitué un petit répertoire de formes, sorte d’alphabet dans lequel je pioche, au gré de mon inspiration et quel que soit le matériau".

Photos